This website will not display properly without JavaScript enabled - Ce site ne peut pas s'afficher correctement sans JavaScript - Strony nie wyświetlą się poprawnie bez JavaScript.

Système électoral aux Etats-Unis

L'illustration qui précède (1) est une bonne introduction au sujet du système électoral aux Etats-Unis.
Hillary Clinton = 61.782.016 voix (47,89%)
Donald Trump = 60.834.437 voix (47,16%)
Le vainqueur : Trump.

Les européens s'y perdent.
En Europe, les élections présidentielles sont des suffrages universels directs.
Aux Etats-Unis, il en est autrement. Le suffrage est universel mais il n'est pas direct.

1ère étape : vote populaire

Lors de la 1ère étape, nommée "Election Day", chacun des cinquante États élit son "collège électoral" — ses "grands électeurs".
On ne vote pas pour un candidat, on vote pour la liste du parti qui le soutient.

La spécificité de cette étape et, en même temps, le piège du système électoral américain est la règle "winner takes all" (le gagnant ramasse tout). C'est comme si l'on jouait au poker : tous les participants misent, seul le vainqueur remporte le pot. Ceci explique pourquoi on peut perdre les élections tout en ayant obtenu davantage de suffrages que le concurent.

Le parti qui remporte la 1ère étape, remporte l'ensemble de sièges dont l'état local dispose au Congrès. Seuls ses représentants participeront à la 2ème étape, puis siégeront au Congrès pendant deux ans.

En fait, "Election Day" est multifonctionnel: il combine les présidentielles, les législatives et des référendums locaux. On choisit le Président, on renouvelle le Congrès (tous les représentants et 1/3 de sénateurs), et on se prononce aussi au sujet de divers projets législatifs locaux. En 2016, par exemple, les Californiens plebiscitaient le même jour la légalisation du cannabis.

2e étape : vote électoral

La 2e étape, c'est le "vote électoral".
Dans chacun des cinquante États, le collège électoral fraichement élu vote pour le prochain président et vice-président.

De fait, cette étape n'est qu'une formalité. On sait que les Grands Electeurs voteront pour le candidat soutenu par leur parti.

Nombre de "Grands Electeurs"

Le nombre de sièges attribués à chaque Etat est proportionnel à sa population. Il est déterminé sur la base du recensement de la population. Les recensements sont effectués tous les 10 ans. Le dernièr date de 2010.

Jusqu'en 2020, il y a 538 Grands Electeurs:
— 100 senateurs (2 dans chacun de 50 états des Etats-Unis),
— 435 représentants,
— 3 électeurs du District de Columbia (2).

La distrubution actuelle (2010-2020) de sièges est la suivante:

6 Etats constituent des «poids lourds» dans les élections:
— Californie: 55 voix,
— Texas: 38 voix,
— New York: 29 voix,
— Floride: 29 voix,
— Pennsylvanie: 20 voix,
— Illinois: 20 voix.
D'autres Etats sont considérés comme la menue monnaie électorale.
Les Etats les moins peuplées disposent de 3 sièges (1 représentant et 2 sénateurs).

Dates et procédures

La 1ère étape, le Vote Populaire ("Election Day") a lieu le mardi qui suit le premier lundi de novembre.
En 2016, "Election Day" => le 8 novembre.

2e étape, le Scrutin Electoral, a lieu le lundi qui suit le 2e mercredi de décembre.
En 2016, la 2e étape => le 19 décembre.
Les votes du Scrutin Electoral sont authentifiées, scellées et envoyées au Président du Sénat.

Le 6 janvier a lieu une session extraordinaire du Congrès.
En présence des sénateurs et des représentants, le président du Sénat ouvre et compte les voix de Grands Electeurs.
L'élection du président se fait à la majorité absolue des voix, soit 270 sur 538.
Si aucun candidat n'obtient la majorité absolue après le dépouillement, la Chambre des représentants choisit le Président parmi le trio de candidats arrivés en tête. Si une situation similaire se produit par rapport au vice-président, le Sénat le désigne parmi les deux autres du même trio.

Le 20 janvier a lieu l'investiture du nouveau président.
Jusqu'à ce jour, lui et son équipe se préparent à relayer le pouvoir.

Durée de mandats

Représentant : 2 ans.
Président : 4 ans.
Sénateur : 6 ans.


(1) au moment où j'écris, le 16/11/2016, le décompte final n'est pas encore connu. Il manque également 16 voix de Grands Electeurs
(2) XXIIIe amendement à la Constitution, de 1964
(3) le canditat doit évidemment répondre aux critères d'éligiblité (par exemple, être citoyen des États-Unis à la naissance)